• Les deux entreprises prévoient d’accroître l’approvisionnement et l’utilisation de carburant durable d’aviation (SAF).
  • Cette collaboration permettra de regrouper la demande de SAF pour les voyages d’affaires, de débloquer les investissements et d’étendre la production de SAF à d’avantage de types de technologies dans les années à venir.

Paris, le 26 mai 2021 – American Express Global Business Travel (GBT), et Shell Aviation annoncent qu’ils vont former une alliance visant à rendre le carburant durable d’aviation disponible. Les deux entreprises concevront un modèle visant à accroître l’offre et l’utilisation de carburant durable d’aviation (SAF) et à accélérer le passage de l’industrie aéronautique vers des émissions nettes nulles (NZE).

Cette collaboration combine le pouvoir d’achat des compagnies aériennes et des entreprises clientes du GBT dans le domaine des voyages d’affaires, afin d’induire un changement radical dans la production et l’utilisation des SAF. Cela permettrait aux compagnies aériennes et aux entreprises de progresser vers des objectifs d’émissions à long terme.

Pour de nombreuses entreprises, le retour au recours à l’aérien pour les déplacements professionnels essentiels est un facteur déterminant de la croissance économique. Cependant, les possibilités de réduire les émissions des voyages aériens, conformément aux objectifs plus larges de réduction des émissions nettes nulles, sont actuellement limitées. Il est peu probable que les technologies à faible ou à zéro émission de carbone, telles que l’hydrogène et le vol électrique, aient un impact à grande échelle avant le milieu du siècle. La SAF reste donc la seule option viable, dans le secteur, pour réduire les émissions à court et moyen terme. Le SAF peut être fabriqué à partir de diverses matières premières et de différentes solutions technologiques. Par rapport au kérosène conventionnel dérivé de combustibles fossiles, le SAF peut réduire jusqu’à 80 % les émissions du cycle de vie de l’aviation.1 Cependant, il représente aujourd’hui moins de 0,1 % du carburant aviation utilisé et est produit à l’aide d’un seul type de technologie.2

Anna Mascolo, présidente de Shell Aviation, déclare : « Nous voulons contribuer à la décarbonation du secteur de l’aviation et nous pensons que cette collaboration pourrait apporter de nouvelles solutions à nos clients pour atteindre des émissions nettes nulles. La SAF a un potentiel incroyable pour stimuler la décarbonation du secteur de l’aviation. Même si tous les projets annoncés publiquement aujourd’hui se concrétisaient, les SAF ne représenteraient encore que 1% du marché du kérosène d’ici 2030. Si le secteur de l’aviation veut davantage de SAF d’ici 2025, de nouveaux investissements importants sont nécessaires dès aujourd’hui. Ce partenariat avec GBT vise à créer un environnement propice à de nouveaux investissements dans la production de SAF et les nouvelles technologies. »

Paul Abbott, CEO de GBT, conclu : « Notre rapprochement avec Shell pourrait fournir une solution clé en main pour les entreprises qui s’efforcent d’atteindre des émissions nettes nulles. Nous pensons que le fait de regrouper la demande des entreprises et des compagnies aériennes est le moyen le plus efficace de générer le volume d’investissement nécessaire pour apporter des changements à grande échelle. En travaillant avec Shell, nous voulons permettre aux entreprises et aux compagnies aériennes de tracer la voie vers leurs propres objectifs d’émissions, tout en agissant en tant que leaders climatiques et en créant un véritable changement. »

Cette collaboration contribuera à la transformation du secteur de l’aviation et des voyages d’affaires, favorisera un avenir à émissions nettes nulles et offrira une nouvelle solution aux clients pour soutenir leur propre transition énergétique et leurs ambitions de réduction des émissions de carbone. Elle associera les partenariats de confiance de GBT avec les entreprises et leurs voyageurs, ainsi que son expérience des stratégies de réduction des émissions, à la connaissance approfondie du secteur de l’aviation, à l’expertise SAF et aux solutions de gestion du carbone de Shell.

Shell et GBT ont tous les deux fixé leurs propres objectifs pour devenir des entreprises à émissions nettes nulles d’ici 2050. Des objectifs en phase avec la société. Les objectifs de Shell couvrent l’ensemble de ses émissions, les Scopes 1, 2 et 3 de toute l’énergie qu’elle vend, et pas seulement celle qu’elle produit. Pour atteindre son objectif, Shell pourrait produire, d’ici à 2030, huit fois plus de carburants à faible teneur en carbone et porter à plus de 10 % (contre environ 3 % en 2020) la part des biocarburants et de l’hydrogène dans les carburants pour le transport qu’elle vend. Shell collabore avec ses clients pour accélérer la transition vers des émissions nettes nulles. Pour atteindre son objectif d’émissions nettes nulles en 2050, GBT prévoit d’utiliser SAF pour réduire les émissions de ses propres déplacements professionnels.

 

Notes aux rédacteurs

RÉFÉRENCES

  1. IATA Datasheet – What is SAF?
  2. IATA – Realising the potential of sustainable aviation fuel
  3. Clean Skies for Tomorrow Insight Report (McKinsey and Company)

À propos de Shell Aviation

Avec l’un des réseaux de ravitaillement les plus étendus au monde, Shell Aviation fournit du carburant, des lubrifiants et des solutions durables dans plus de 60 pays. Ses clients vont des plus grandes compagnies aériennes du monde aux pilotes privés.

L’objectif de Shell est de devenir une entreprise énergétique à émissions nettes nulles d’ici 2050, en phase avec les progrès de la société vers l’objectif de l’accord de Paris des Nations unies sur le changement climatique. Shell vise à réduire l’intensité carbonique des produits énergétiques qu’elle vend à ses clients de 100 % d’ici 2050 et d’environ 45 % d’ici 2035.

La stratégie de gestion du carbone de Shell Aviation vise à aider nos clients à se décarboniser en évitant les émissions au sol, en réduisant les émissions principalement par l’utilisation de carburant aviation durable et en compensant les émissions par l’utilisation de crédits carbone, en particulier les solutions fondées sur la nature. Shell Aviation joue de nombreux rôles différents dans cette stratégie : fournisseur de carburant (renouvelable et conventionnel), partenaire technologique et promoteur de solutions énergétiques pour les aéroports. Nous collaborons activement avec l’ensemble du secteur afin de proposer des solutions plus durables pour l’aviation. Nous travaillons par exemple avec World Energy, SkyNRG, Amazon Air, Neste, Red Rock, Rolls-Royce et l’aéroport de San Francisco. Shell Aviation est fière d’être membre de la « Clean Skies for Tomorrow Coalition » et du Jet Zero Council du gouvernement britannique.

Vous trouverez de plus amples informations sur le site Shell Aviation et Flightpath, notre série de conversations présentant le point de vue d’experts sur les problèmes auxquels l’aviation est confrontée.

 

À propos d’American Express Global Business Travel

American Express Global Business Travel (GBT) est le premier partenaire mondial des entreprises pour la gestion de leurs voyages d’affaires. Nous accompagnons les entreprises et nous assurons que leurs voyageurs soient présents où il faut quand il le faut. Nous assurons ce service en nous appuyant sur des experts du voyage dans plus de 140 pays. Partout dans le monde, des entreprises de toute taille font confiance à GBT pour gérer leur programme de voyages, organiser des réunions et des évènements, et bénéficier de conseils en matière de voyages d’affaires.

Pour en savoir plus, consultez le site https://www.amexglobalbusinesstravel.com/fr/
@twitter.com/amexgbt
www.linkedin.com/company/american-express-global-business-travel/

 

GBT fournit des services de voyages d’affaires depuis plus de 100 ans.  Notre héritage et notre avenir dépendent de notre engagement envers nos valeurs et nos principes.  L’environnement, le social et la gouvernance (ESG) font partie intégrante de notre philosophie d’entreprise et influencent tout ce que nous faisons.  GBT défend le voyage comme une force du bien, reliant la société et générant la prospérité. Nous reconnaissons que la prospérité économique est inextricablement liée à la durabilité environnementale, à la santé publique et à la résilience des communautés. Nous nous engageons à exploiter notre entreprise de la manière la plus responsable possible sur le plan environnemental.  La stratégie de réduction des émissions de carbone de GBT comprend des efforts internes visant à réduire notre empreinte environnementale par le biais de réductions de carbone, de compensations de carbone et d’insets, ainsi que des offres externes de produits et de services.  Montrant l’exemple, GBT est neutre en carbone pour ses propres voyages depuis 2019 et, cette année, nous nous sommes fixés pour ambition de devenir net zéro d’ici 2050 ou plus tôt.  Nous conduisons l’industrie du voyage vers un avenir à faible émission de carbone grâce à des solutions de décarbonisation.

 

Cautionary note

The companies in which Royal Dutch Shell plc directly and indirectly owns investments are separate legal entities. In this press release “Shell”, “Shell group” and “Royal Dutch Shell” are sometimes used for convenience where references are made to Royal Dutch Shell plc and its subsidiaries in general. Likewise, the words “we”, “us” and “our” are also used to refer to Royal Dutch Shell plc and subsidiaries in general or to those who work for them. These terms are also used where no useful purpose is served by identifying the particular entity or entities. ‘‘Subsidiaries’’, “Shell subsidiaries” and “Shell companies” as used in this press release refer to entities over which Royal Dutch Shell plc either directly or indirectly has control. Entities and unincorporated arrangements over which Shell has joint control are generally referred to as “joint ventures” and “joint operations”, respectively. Entities over which Shell has significant influence but neither control nor joint control are referred to as “associates”. The term “Shell interest” is used for convenience to indicate the direct and/or indirect ownership interest held by Shell in an entity or unincorporated joint arrangement, after exclusion of all third-party interest.

This press release contains forward-looking statements (within the meaning of the U.S. Private Securities Litigation Reform Act of 1995) concerning the financial condition, results of operations and businesses of Royal Dutch Shell. All statements other than statements of historical fact are, or may be deemed to be, forward-looking statements. Forward-looking statements are statements of future expectations that are based on management’s current expectations and assumptions and involve known and unknown risks and uncertainties that could cause actual results, performance or events to differ materially from those expressed or implied in these statements. Forward-looking statements include, among other things, statements concerning the potential exposure of Royal Dutch Shell to market risks and statements expressing management’s expectations, beliefs, estimates, forecasts, projections and assumptions. These forward-looking statements are identified by their use of terms and phrases such as “aim”, “ambition’, ‘‘anticipate’’, ‘‘believe’’, ‘‘could’’, ‘‘estimate’’, ‘‘expect’’, ‘‘goals’’, ‘‘intend’’, ‘‘may’’, ‘‘objectives’’, ‘‘outlook’’, ‘‘plan’’, ‘‘probably’’, ‘‘project’’, ‘‘risks’’, “schedule”, ‘‘seek’’, ‘‘should’’, ‘‘target’’, ‘‘will’’ and similar terms and phrases. There are a number of factors that could affect the future operations of Royal Dutch Shell and could cause those results to differ materially from those expressed in the forward-looking statements included in this press release, including (without limitation): (a) price fluctuations in crude oil and natural gas; (b) changes in demand for Shell’s products; (c) currency fluctuations; (d) drilling and production results; (e) reserves estimates; (f) loss of market share and industry competition; (g) environmental and physical risks; (h) risks associated with the identification of suitable potential acquisition properties and targets, and successful negotiation and completion of such transactions; (i) the risk of doing business in developing countries and countries subject to international sanctions; (j) legislative, fiscal and regulatory developments including regulatory measures addressing climate change; (k) economic and financial market conditions in various countries and regions; (l) political risks, including the risks of expropriation and renegotiation of the terms of contracts with governmental entities, delays or advancements in the approval of projects and delays in the reimbursement for shared costs; and (m) changes in trading conditions. No assurance is provided that future dividend payments will match or exceed previous dividend payments. All forward-looking statements contained in this press release are expressly qualified in their entirety by the cautionary statements contained or referred to in this section. Readers should not place undue reliance on forward-looking statements. Additional risk factors that may affect future results are contained in Royal Dutch Shell’s 20-F for the year ended December 31, 2018 (available at www.shell.com/investor and www.sec.gov). These risk factors also expressly qualify all forward looking statements contained in this press release and should be considered by the reader. Each forward-looking statement speaks only as of the date of this press release, May 25, 2021. Neither Royal Dutch Shell plc nor any of its subsidiaries undertake any obligation to publicly update or revise any forward-looking statement as a result of new information, future events or other information. In light of these risks, results could differ materially from those stated, implied or inferred from the forward-looking statements contained in this press release.

We may have used certain terms, such as resources, in this press release that United States Securities and Exchange Commission (SEC) strictly prohibits us from including in our filings with the SEC. U.S. Investors are urged to consider closely the disclosure in our Form 20-F, File No 1-32575, available on the SEC website www.sec.gov.

Disclaimer

American Express Global Business Travel (GBT) is a joint venture that is not wholly owned by American Express Company or any of its subsidiaries American Express). “American Express Global Business Travel,” “American Express,” and the American Express logo are trademarks of American Express and are used under limited license. This document contains unpublished, confidential, and proprietary information of American Express Global Business Travel (GBT). No disclosure or use of any portion of these materials may be made without the express written consent of GBT. © 2021 GBT Travel Services UK Limited.

 


Burson Cohn & Wolf

Rivély Monampassi / Chadia Messaoudi – 06 25 39 19 58 / 06 76 05 95 64

teamamexgbt@bcw-global.com