Le rapport annuel estime que les augmentations tarifaires seront mineures, notamment en raison de la volatilité croissante sur les marchés et des limites de capacité.

 Paris, le 19 décembre 2019 – Le Rapport Air Monitor 2020, publié par American Express Global Business Travel (GBT), estime que la demande en voyages aériens devrait continuer de ralentir en 2020, et ce dû aux incertitudes politiques et économiques mondiales. En parallèle, malgré la hausse des coûts du pétrole, de la main-d’œuvre et des infrastructures, la concurrence importante limitera la hausse des tarifs des compagnies aériennes.

« Bien que les incertitudes mondiales soient au cœur de ce rapport, nous avons identifié plusieurs facteurs susceptibles d’affecter les acheteurs en 2020, tels que les stratégies commerciales des compagnies aériennes, la segmentation croissante des tarifs et les questions liées à l’environnement. Ces éléments, évoluant dans le temps, peuvent avoir un impact sur les programmes aériens des entreprises. Aussi, il est important pour les acheteurs d’avoir accès à toutes informations et données nécessaires au bon fonctionnement de leurs organisations. » a déclaré Joakim Johansson, vice-président Business Development chez American Express Global Business Travel.

 EVOLUTION DES TARIFS, REGION PAR REGION

 Amérique du Nord : Les tensions commerciales continuent de freiner la croissance économique à travers le continent, affectant également l’économie canadienne. Les tarifs aériens ne devraient augmenter que de 1,5%, pour les classes économiques et affaires, en raison d’une importante augmentation de la capacité d’accueil.

Les tarifs vers les destinations européennes pourraient également croître en raison d’une réduction de la capacité de Norwegian Air. Cependant, les incertitudes liées au Brexit pourraient atténuer toute hausse prévue.

Parallèlement, la volatilité politique en Amérique du Sud devrait entraîner une baisse des tarifs d’environ 1%.

Europe : Le rapport prévoit que les tarifs resteront stables, dans un contexte de faible croissance, avec des prix en hausse de moins de 1% sur les vols en Europe. Les compagnies aériennes sont sous pression, avec des inquiétudes concernant la surcapacité, une forte concurrence dans l’espace aérien, des coûts élevés de réglementation et une infrastructure inefficace. Le phénomène du flygskam (« flight-shame») a été très présent en Europe, entrainant une concurrence croissante des transports ferroviaires.

France : L’économie devrait croître de 1,3% en 2020, soutenue par une série de mesures fiscales, notamment une baisse des impôts pour les ménages et les entreprises. Les tarifs vers des destinations en Europe devraient baisser, car de plus en plus de voyageurs d’affaires optent pour des transporteurs low-cost ou prennent le train.

À plus long terme, les tarifs vers des destinations en Amérique du Nord devraient rester relativement stables avec des tarifs identiques en classe économique et une augmentation de seulement 1,5% en classe affaires

L’augmentation de la capacité des liaisons vers les destinations sud-américaines maintiendra la pression, entrainant une baisse de 1,5% des prix en classe affaires. Les surcapacités en cours sur les routes vers le Moyen-Orient pourraient également entrainer une légère baisse des prix.

Asie-Pacifique : la région reste motrice de la croissance de l’économie mondiale, mais le ralentissement progressif prévu dans le rapport publié l’an dernier se poursuivra en 2020. Les tarifs des vols en Asie devraient augmenter de 2,9% en classe affaires et de 1,8% en économie. La chute de Jet Airways en Inde a eu un impact important sur la capacité de la région, ce qui entraînera une légère hausse de certains tarifs.

LES AUTRES TENDANCES EN 2020

 La segmentation des tarifs continuera de croître pour permettre aux compagnies de répondre simultanément aux différents besoins et budgets de leurs passagers et pour faire face à la concurrence des compagnies aérienne à bas prix (« Low-Cost»). La segmentation des tarifs (« unbundling ») ne se limite pas aux tarifs économiques : Emirates est récemment devenue la première compagnie aérienne à proposer des tarifs spéciaux en classe Affaires, des tarifs « unbundled », c’est-à-dire, sans accès aux avantages au sol ni aux upgrades, et d’autres transporteurs pourraient suivre. La disponibilité de sièges en classe affaires à prix moins élevés pourrait ouvrir de nouvelles opportunités pour les entreprises dans leurs négociations avec les transporteurs.

Les transporteurs long-courriers low-cost semblaient auparavant prometteurs et laissaient entrevoir un impact majeur sur le secteur. Cependant, à l’exception de ceux qui fournissent des services interrégionaux en Asie-Pacifique, les Low-Cost long-courriers étaient nombreuses à battre de l’aile. C’est une autre histoire sur les liaisons courtes où les compagnies low-costs traditionnelles continuent de prospérer, faisant pression sur les principales compagnies aériennes.

L’environnement passe au premier plan : les compagnies aériennes, les régulateurs et les voyageurs s’intéressent de plus en plus aux voyages plus respectueux de l’environnement. Bon nombre des plus grandes compagnies aériennes du monde ont déjà introduit ou prévoient d’introduire des compensations d’émissions de carbone ou des suppléments pour les biocarburants. Les gouvernements, en particulier en Europe, ont présenté des propositions visant à augmenter les taxes de l’aviation, en réduisant en parallèle les taux d’imposition des modes de transport alternatifs.

Les contrats aériens « agiles » peuvent donner aux entreprises la flexibilité dont elles ont besoin pour gérer efficacement leurs programmes aériens dans un monde imprévisible. Le rapport Air Monitor 2020 donne un aperçu de la création d’un programme aérien dit agile, conçu par les équipes American Express Global Business Consulting.

Pour plus d’informations et une analyse des facteurs ayant une incidence sur les tarifs aériens en 2020, téléchargez le rapport 2020.

###

 A propos d ’American Express Global Business Travel

American Express Global Business Travel (GBT) est le premier partenaire mondial des entreprises pour la gestion de leurs voyages d’affaires. Nous accompagnons les entreprises et nous assurons que leurs voyageurs soient présents où il faut quand il le faut. Nous assurons ce service en nous appuyant sur 16 000 experts du voyage dans plus de 140 pays. Partout dans le monde, des entreprises de toute taille font confiance à GBT pour gérer leur programme voyage, organiser des séminaires et des réunions ainsi qu’apporter du conseil et de l’expertise.

Pour plus d’information, rendez-vous sur amexglobalbusinesstravel.com/fr et sur https://www.amexglobalbusinesstravel.com/fr/blog

Suivez-nous aussi sur twitter.com/amexgbt (@amexgbt) et sur www.linkedin.com/company/american-express-global-business-travel/

American Express Global Business Travel (« GBT ») est une société en joint-venture, partiellement détenue par American Express Company et ses filiales (« American Express »). « American Express Global Business Travel », « American Express » et le logo American Express sont des marques déposées d’American Express, et sont utilisés sous une licence limitée

 

Contacts presse

Agence Hopscotch PR

Mélanie Rodrigues

mrodrigues@hopscotch.fr

01 41 34 23 94

Raphaëlle Miyet

cmiyet@hopscotch.fr

01 58 65 10 75