La dernière étude ACTE Global et American Express Global Business Travel démontre l’importance du choix dans les programmes de voyages d’affaires

Paris, le 16 mai 2018 – Une grande majorité des voyageurs d’affaires ont conscience de l’impact positif des voyages professionnels, mais certains d’entre eux ont du mal à se plier à la politique voyage de leur entreprise. Ces derniers mettent en cause un manque de clarté des politiques, le désir de protéger leur vie privée et des incertitudes quant au devoir de duty of care de leur employeur.  Bien souvent, les voyageurs pensent même mieux savoir gérer les questions concernant la santé, la sécurité et l’optimisation des coûts que leur entreprise.

L’étude « Balancing Business Travel Tools & Policy for the Traveller Experience » révèle comment les managers répondent aux exigences grandissantes des voyageurs en matière de qualité de vie et d’autonomie. Ainsi 37% des travel managers ont vu les demandes concernant l’équilibre travail – vie personnelle augmenter, soit une croissance de +6 points par rapport à l’étude publiée en octobre 2017. Les options plébiscitées par les voyageurs semblent offrir de réelles options d’économies : 32% des managers ont constaté une augmentation des demandes de réservation dans des chaînes hôtelières, tandis que 22% d’entre eux ont noté que les collaborateurs sont de plus en plus nombreux à vouloir partager leur logement avec leurs collègues. Près des deux tiers des répondants (61%) affirment qu’une part croissante des voyageurs souhaite avoir accès à des outils technologiques plus performants pour gérer leurs déplacements.

Greeley Koch, Executive Director d’ACTE Global, a déclaré : « Les voyages d’affaires peuvent être épuisants et stressants. Cependant, faire en sorte que voyageurs et entreprises travaillent main dans la main contribue grandement à maintenir des employés en pleine santé, reposés et productifs. Les entreprises ne veulent pas imposer des itinéraires pénibles et des politiques trop restrictives à leurs voyageurs. Un dialogue qui tient compte à la fois des exigences des employés et de l’employeur peut aider toutes les parties prenantes à atteindre leurs objectifs. Ce compromis doit être gagnant

Evan Konwiser, Vice President, Digital Traveller chez American Express Global Business Travel, a ajouté : « Lorsqu’ils voyagent, les gens sortent de leur zone de confort. Ils maîtrisent moins leur expérience, notamment en comparaison avec les voyages loisirs. Cette étude réaffirme l’importance pour les travel managers d’interagir et de communiquer avec leurs voyageurs. Ainsi ils peuvent répondre aux attentes de l’entreprise et promouvoir les outils existants afin de préserver les collaborateurs de potentielles difficultés et limiter l’open-booking. »


Les travels managers veulent du choix mais redoutent l’impact sur la politique voyage

Les voyageurs ne sont pas les seuls à penser que des politiques voyage obsolètes et un manque d’options peuvent entraver la réussite de leurs déplacements. Les travel managers ressentent également cette contrainte : 38% d’entre eux déplorent un contenu trop limité, alors qu’un cinquième des répondants pense que l’accès à de multiples canaux de réservation peut aider à atteindre les objectifs. Cependant, près de la moitié des interrogés craint que la démultiplication des options de réservation ait un effet négatif sur la conformité à la politique voyage. Enfin, les managers doivent trouver un équilibre entre nouveaux usages recherchés par les voyageurs et conformité à la politique de l’entreprise, pour limiter les réservations hors canal et assurer un suivi des budgets minutieux.

La sécurité et la sûreté restent des priorités absolues

La question de la sécurité et de la sûreté des voyageurs crée un véritable besoin de dialogue. Dans un contexte marqué par des tensions géopolitiques, des catastrophes naturelles et l’apparition de politiques de sécurité de plus en plus complexes, le paysage travel mondial reste fragile et incertain. Près de la moitié (46%) des sondés constatent cette année une augmentation des demandes des voyageurs liées à la sécurité – une diminution de 5 points par rapport à 2017 et de 19 points par rapport à 2016. Malgré cette tendance à la baisse, les préoccupations en termes de sécurité restent importantes, et les travel managers doivent prendre en compte des risques en constante évolution.

 

Trouver un meilleur équilibre

Si l’innovation et les changements technologiques peuvent créer de l’instabilité, ils sont aussi le moteur du développement des politiques voyage et leur permettent de répondre aux besoins et aux exigences des voyageurs d’affaires modernes. Un peu plus d’un tiers (36%) des travel managers prévoient de mettre à niveau leurs outils technologiques. Ceux qui ne prévoient pas de procéder à ces changements manquent une opportunité de répondre aux attentes de choix, de facilité et de flexibilité des voyageurs

Les entreprises dites plus « jeunes » (c’est-à-dire où l’âge moyen des collaborateurs est inférieur à 40 ans) peuvent être un exemple à suivre lorsqu’il s’agit d’adapter la politique aux nouveaux besoins des voyageurs. Pour exemple, 83% de ces organisations fournissent ou prévoient de fournir des applications de suivi pendant le voyage.

Greeley Koch ajoute : « Les travel managers doivent se fixer pour mission de faire évoluer leur politique voyage. Les programmes personnalisés sont devenus un argument de recrutement et de fidélisation des talents. La politique voyage fait partie intégrante des prérequis des candidats, qui la considèrent comme un critère de choix. Garder ce lien avec les voyageurs d’affaires modernes est un impératif pour toutes les entreprises. »

Evan Konwiser développe: « Placer le voyageur au centre des préoccupations ne signifie pas transiger sur la conformité ou sur la rentabilité. L’enjeu, c’est d’imaginer des politiques et des outils qui améliorent l’expérience voyageur. Le respect de la politique voyage et l’optimisation des dépenses vient alors naturellement. »

 

A propos de «Balancing Business Travel Tools & Policy for the Traveller Experience »

ACTE a interrogé ses membres à travers le monde du 13 au 30 mars 2018. Au total, 200 travel managers (Amérique du Nord, 54% ; EMEA, 30% ; APAC, 11%) ont répondu à cette enquête.

Avec la série d’études The Modern Business Traveller, ACTE Global et American Express Global Business Travel sont heureux de soutenir ECPAT, une organisation mondiale dédiée à la recherche, à la mobilisation et à l’action pour mettre fin à l’exploitation sexuelle des enfants à des fins commerciales. Pour chaque participation au sondage, ACTE Global et American Express Global Business Travel ont fait don de 2 $ à ECPAT, soit une collecte totale de 800 $.


A propos de The Modern Business Traveller

La série d’études The Modern Business Traveller est un programme de recherche décryptant les besoins et les comportements des voyageurs d’affaires modernes, et explore comment les travel managers peuvent y répondre de manière proactive. Le premier volet, Meet the Modern Business Traveller, a été publié en octobre 2016 et a introduit le concept d’une nouvelle typologie de voyageurs professionnels. Serving the Multifaceted Modern Business Traveller, publié en avril 2017, a analysé la manière dont les membres d’ACTE sont allés à la rencontre des préoccupations des voyageurs en termes de qualité de vie.Take the Lead on Duty of Care for the Modern Business Traveller, diffusé en août 2017, s’est concentré sur les préoccupations liées à la sécurité personnelle et a étudié les solutions proposées par les acheteurs voyage pour y répondre.Un quatrième volet, Managing the Modern Business Traveller, a mis en lumière la manière dont les travel managers répondent aux attentes des voyageurs d’affaires modernes, pour adapter et élaborer les politiques voyage, tout en améliorant les niveaux de conformité.


A propos d’ACTE Global

Depuis 30 ans, ACTE (Association of Corporate Travel Executives) bénéficie d’une réputation solide dans le voyage d’affaires. En tant qu’association internationale composée de membres de direction issus de plus de 100 pays, ACTE est un pionnier des avancées informatives et technologiques qui font évoluer le business travel d’un point de vue ROI et efficacité. Les actions et les initiatives menées par ACTE continuent de soutenir les grandes transformations dans la sûreté et la sécurité, le duty of care et la conformité, au même titre que la productivité des voyageurs pour développer le marché global.

Plus d’informations sur le site www.acte.org.


A propos d’American Express Global Business Travel

American Express Global Business Travel (GBT) fournit à tous types d’entreprises le conseil, les outils et l’expertise nécessaires à l’information et à la productivité de leurs salariés en voyage d’affaires. GBT emploie près de 12 000 personnes dans 120 pays, et permet à ses clients de gérer leurs programmes de voyages, tout en optimisant leur retour sur investissement sur les déplacements et les réunions, et en proposant un service premium pour ses clients.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur https://www.amexglobalbusinesstravel.com/fr et sur https://www.amexglobalbusinesstravel.com/fr/blog

Suivez-nous sur Twitter @amexgbt

American Express Global Business Travel (« GBT ») est une société en joint-venture, partiellement détenue par American Express Company et ses filiales (« American Express »). « American Express Global Business Travel », « American Express » et le logo American Express sont des marques déposées d’American Express, et sont utilisés sous une licence limitée.

 

Contacts presse:

Agence Hopscotch PR

Anne-Florence Blangier
afblangier@hopscotch.fr
01 58 65 01 38

Mélanie Rodrigues
mrodrigues@hopscotch.fr
01 41 34 23 94