Get Connected. Click to expand our sales contact form.

Restez connecté. Remplissez le formulaire ci-dessous pour pouvoir être contacté par un représentant commercial GBT et recevoir des informations sur nos produits et nos services.

Vers la fin des Road Warriors : une étude dévoile les attentes du voyageur d’affaires moderne

Paris, le 27 octobre 2016 – L’association ACTE (Association of Corporate Travel Executives) et American Express Global Business Travel (GBT) dévoilent aujourd’hui une nouvelle étude sur l’évolution des comportements et des priorités des voyageurs d’affaires, qui analyse la manière dont les entreprises peuvent adapter leurs programmes de voyages d’affaires pour répondre à ces nouveaux besoins et attentes.

L’étude « Meet the modern business traveller » se fonde sur les résultats d’un audit mené auprès de 250 acheteurs et travel managers[1]. Les conclusions dévoilent un portrait inédit du voyageur d’affaires : à la recherche d’une meilleure qualité de vie, d’un équilibre entre travail et vie privée et d’une véritable expérience personnalisée lors de ses déplacements.

La qualité de vie : une problématique de plus en plus central

L’étude met en lumière les évolutions des priorités des voyageurs d’affaires d’aujourd’hui. Près de la moitié des travel managers interrogés (48%) constatent une progression du besoin d’équilibre entre vie professionnelle et vie privée, un critère en hausse depuis trois ans chez les business travellers. De plus, 42% d’entre eux ont observé une volonté croissante de lier business et loisirs. Les travel managers reçoivent également de plus en plus de demandes pour emmener un membre de la famille du voyageur (28%), et pour un repos compensateur (23%).

Bien que la qualité de vie soit une préoccupation essentielle du voyageur d’affaires, un autre critère arrive en tête des priorités : deux tiers des travel managers (65%) constatent depuis trois ans une augmentation des interrogations liées à la sécurité.

Un intérêt grandissant pour les formes de voyage alternatives

Sur les 250 travel managers et acheteurs interrogés, plus des trois quarts (79%) notent une utilisation croissante des applications de transport ces trois dernières années. Près de la moitié d’entre eux (48%) observent que les voyageurs d’affaires ont de plus en plus souvent recours au covoiturage, et 40% aux services d’hébergement partagés. Sur la même période, ils sont 34% à avoir vu une diminution de l’usage des services de VTC premium, et 24% pour la traditionnelle location de véhicules.  

Les business travellers ont également modifié leurs habitudes de voyage en avion : près de la moitié des répondants (49%) rapportent une hausse des réservations auprès des transporteurs low-cost (LLC), accompagnée d’une augmentation de 23% des demandes auprès des réseaux de compagnies aériennes, démontrant que les voyageurs d’affaires d’aujourd’hui sont de plus en plus enclins à mélanger les typologies de prestataires pour choisir leurs vols.

Un défi pour les entreprises

De nombreuses entreprises commencent à adapter leurs programmes de voyages d’affaires, pour être le plus possible en adéquation avec le profil du business traveller moderne. Plus de la moitié des sondés (54%) ont renforcé leur politique de sécurité du personnel, et plus d’un tiers (36%) vont ou pensent modifier leur politique dans un futur plus ou moins proche.

Quant aux services issus de l’économie du partage, les travel managers restent partagés : 25% d’entre eux donnent déjà accès à ce type d’options pour le transport au sol, alors que 30% ne le font pas du tout. Ils sont seulement 9% à offrir cette alternative pour l’hébergement, tandis que 59% des répondants ne projettent pas d’intégrer ce service.

A la question « Quel est le principal objectif de l’amélioration de l’expérience du voyageur d’affaires ? », 39% citent en premier lieu l’optimisation de la productivité, et environ 25% le fait d’être considéré comme un employeur de prédilection. Pour seulement 14% des répondants, les déplacements professionnels sont une source clé de revenus et cela constitue leur motivation principale.

Cependant, les résultats de l’étude montrent un décalage entre les KPI et les objectifs des entreprises. En majorité, les travel managers citent les économies réalisées (90%) comme key performance indicator (KPI) principal, suivies de la conformité à la politique de l’entreprise (86%), de la satisfaction des voyageurs (68%), de leur productivité (30%), de leur bien-être (29%), de leur équilibre vie professionnelle - vie privée (24%), et de leur fidélisation (20%).

Pour Guillaume Col, Président-directeur général d’American Express Global Business Travel France, Benelux et Europe du Sud : « Ce repositionnement du voyageur au centre de l’attention des entreprises correspond à notre volonté de remettre les clients au cœur de notre offre, afin de s’adapter toujours plus à leurs besoins. C’est ce que nous nous efforçons de faire depuis plusieurs années chez American Express Global Business Travel ».

A la clé : des voyageurs plus satisfaits et plus productifs

Philip Haxne, Directeur régional EMEA Global Business Consulting chez American Express Global Business Travel (GBT), commente ces résultats : « Les voyageurs et le voyage d’affaires ont évolué : le temps des Road Warriors est révolu. Aujourd’hui, la compréhension des émotions, des attentes et des habitudes des business travellers contemporains est une condition sine qua non à l’efficacité d’une politique et d’un programme de voyage d’affaires. Pour attirer et fidéliser les meilleurs talents, tout en accroissant la productivité, les entreprises doivent aujourd’hui s’adapter aux voyageurs d’affaires modernes et à leurs besoins ».

Philip Haxne ajoute : « Pour rendre cela possible, elles peuvent profiter des puissantes technologies actuelles pour élargir les services et offrir une personnalisation de l’expérience de voyage ». 

« Les business travellers modernes voyagent pour deux raisons : remplir leurs objectifs professionnels et accomplir leurs ambitions personnelles » explique Greeley Koch, Directeur général de l’Association of Corporate Travel Executives (ACTE). « Pour nombre d’entre eux, le premier aspect n’a pas de sens s’il ne contribue pas au second. Mettre le voyageur au centre des préoccupations est la clé pour arriver à un équilibre vie professionnelle – vie privée, ce qui permet également l’amélioration de sa productivité et l’atteinte des objectifs, sans perdre de vue l’optimisation budgétaire. »

A propos d’American Express Global Business Travel

American Express Global Business Travel (GBT) fournit à tous types d’entreprises le conseil, les outils et l’expertise nécessaires à la sécurité et à la productivité de leurs salariés en voyage d’affaires. GBT emploie près de 12 000 personnes dans 120 pays, et permet à ses clients de gérer leurs programmes de voyages, tout en optimisant leur retour sur investissement sur les déplacements et les réunions, et en proposant un service premium pour ses clients.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur amexglobalbusinesstravel.com et sur amexglobalbusinesstravel.com/content/
Suivez-nous sur Twitter @amexgbt

American Express Global Business Travel (« GBT ») est une société en joint-venture, partiellement détenue par American Express Company et ses filiales (« American Express »). « American Express Global Business Travel », « American Express » et le logo American Express sont des marques déposées d’American Express, et sont utilisés sous une licence limitée.

CONTACTS PRESSE – HOPSCOTCH PR

Roberta Carrara

rcarrara@hopscotch.fr

01 58 65 00 89

Anne-Florence Blangier

afblangier@hopscotch.fr

01 58 65 01 38

[1] Etude menée auprès de 250 acheteurs et travel managers en Amérique du Nord, en Europe, et en APAC (Asie-Pacifique)